Allergie au chlore : Comment traiter son spa ou sa piscine autrement ?

Publié le : 21/06/2018 15:47:39
Catégories : Boutique de spas , Spa de nage , Spa extérieur

Vous avez installé un spa ou une piscine chez vous récemment et souhaitez changer du traitement au chlore traditionnel ? Que vous soyez allergique ou pour d’autres raisons il se peut que vous soyez tenté d'utiliser d'autres solutions, tout aussi efficaces, pour traiter l'eau. Spas Resort, fabriquant de spas et piscines vous guide à travers les différents traitements alternatifs pour nettoyer votre spa ou votre piscine.

 Un ballon dans une piscine

Le brome

Issu chimiquement de la même famille que le chlore, il est cependant beaucoup moins irritant que ce dernier. Il se révèle totalement inodore en piscine non chauffée et beaucoup moins odorant en spa, comparé au chlore traditionnel. De plus, il est peu sensible à la température de l’eau et reste ainsi réactif aux variations - notamment lorsque les températures sont élevées, contrairement au chlore.

L’électrolyse au sel

Le système de l’électrolyse au sel est un procédé chimique qui transforme le sel en chlore naturel. L’avantage de l’électrolyseur c’est que sa production est continue, ainsi l’eau présente moins de chloramines qu'avec un chlore traditionnel (ce sont les composés chimiques qui le rendent odorant et agressif pour la peau et les voies respiratoires). Cependant vous l’aurez compris, il n’existe malheureusement pas de vraie « piscine au sel » sans chlore.

Les Rayons UV

On place dans le circuit de filtration une lampe reproduisant des rayonnements ultraviolets qui vont détruire les micro-organismes se trouvant dans l’eau souillée.

L’ionisation cuivre-argent

Le principe consiste à placer un boitier à électrode qui libère dans le bassin des ions cuivre algicides et des ions argent bactéricides.

L’ozone

On place dans la piscine ou le spa un ozonateur - ou générateur automatique d’ozone - qui produit un gaz capable de désinfecter la piscine. L’ozone élimine les bactéries, rend l’eau limpide et diminue les odeurs tout en apportant un bon goût.

Le PHMB

Le PBHM ou Polymère d'HexaMethylèneBiguanide est un antiseptique possédant des propriétés à la fois bactéricides et fongicides. Il a également une stabilité et un fort pouvoir de rémanence - comprenez une longue durée d’action - qui en font un traitement confortable à l’usage notamment pour les novices de la piscine. Il est inodore est insensible aux variations de températures, ce qui est pratique pour les piscines chauffées ou celles situées dans le Sud de la France. Il est aussi doux pour la peau et plus respectueux des voies respiratoires, voilà pourquoi il est particulièrement conseillé pour les jeunes enfants. Cependant il ne convient pas aux systèmes de balnéothérapie car il provoque de la mousse avec les remous de l’eau.

Tous ces traitements, exceptés le brome et le PHMB, doivent être couplés à un traitement complémentaire tel que l’oxygène actif afin de traiter votre spa ou piscine de manière optimale.

L’oxygène actif

L’oxygène actif est le traitement le plus indiqué pour les spas chauffés, les personnes allergiques et les enfants en très bas âge. En effet, c’est un traitement doux, totalement inodore, sans goût et écologique. Cependant il ne peut être utilisé seul car il a un faible pouvoir rémanent. Il peut également être remplacé en traitement de choc des autres produits (brome choc, chlore choc, etc.) en apportant le bénéfice de pas perturber l’équilibre de l’eau de la piscine ou du spa.

D’autres solutions existent sur le marché comme le système MagnaPool ou le système oxymatic. Pour beaucoup, elles réutilisent des systèmes existant en remplaçant les produits de traitements par d’autres. Enfin, il est possible dans certaines situations de créer des piscines naturelles équipées de plusieurs bassins. Ce qui a l’avantage d’être totalement écologique et moins contraignant par la suite. Cependant l’investissement est conséquent (minimum 500 000 euros) et l'équipement demande une filtration qui tourne en permanence (se répercutant nécessairement sur la facture d'électricité).

Enfin n’oubliez pas que si vous êtes un professionnel du tourisme, vous êtes dans l’obligation de traiter la piscine ou le spa disposé à la clientèle avec du chlore.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)